Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Répondre
anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

interview 21 12 12 "Des Maux et des Mots - États de Santé"

Que faut-il manger pour se faire du bien ? - Entrevue avec Marion Kaplan (Passeport Santé)
http://www.passeportsante.net/fr/audiov ... newsletter" onclick="window.open(this.href);return false;

=> Voir interview N°3 ci-dessous


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

Vidéo 1: 13'
http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... RExg#t=11s[/video]

 Présentation de Marion Kaplan. Marion Kaplan est bio-nutritionniste. Élève du docteur Kousmine. Elle a côtoyé Jean Seignalet et Henri Joyeux. Auteur d’une dizaine d’ouvrages sur le thème de la santé dont des livres de cuisine saine à la vapeur douce, préfacés par le Pr Henri Joyeux.
 A été diagnostiquée intolérante aux produits laitiers longtemps après, malgré les 1ers symptômes dès l'âge de 1 an. Foie mal en point. Problème de cholestérol. En surpoids et dépressive à 14 ans Rencontre avec un végétalien dans les Cévennes. Elle suit alors son 1er jeûne et retrouve de la vitalité …
 Comment faire bon au goût et retrouver l'envie sans consommer des produits animaux. Pdt 3 ans MK a été végétalienne. Mais elle mangeait trop et était carencé en B12. Tension trop basse (…).
 Se remet à manger "traditionnel" mais les problèmes antérieurs reviennent.
 Rencontre André Coquart, restaurateur à Marseille, qui met au point ce qui deviendra plus tard le "vitaliseur Marion" (cuit-vapeur => cuisson douce et goûteuse). Années 80.


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

Vidéo 2 : 14'
http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... rnhew#t=6s[/video]


 A quel(s) type (s) de pathologie cette nutrition s'adresse-t-elle?
 MK répond: Mettriez-vous du gasoil dans une voiture qui roule au super? Vous (ou votre garagiste) vérifiez quel type d'huile vous devez mettre dans le moteur. En nutrition, c'est pareil : Ce n'est par parce que vous digérez ce que vous avez ingéré que vous le tolérez…
 Certaines personnes digèrent bien mais se retrouvent ensuite avec un cancer ou une PR (polyarthrite rhumatoïde). L'alimentation va avoir un impact sur notre immunité. Nous ne sommes pas tous égaux : Selon notre mémoire génétique - les dysfonctionnements du corps et les blessures des générations précédentes vont souvent se retrouver dans la descendance – nous souffrirons +/ tôt d'une pathologie, qui ne se manifestera pas nécessairement au même endroit, ndlr.
 L'alimentation est le tronc commun à toutes les formes de médecine.
Il y a l'effet dose et l'effet poison (seule la dose fait qu'une substance est tolérée ou non). Exemple de l'aspartame qui va bloquer les neurotransmetteurs. Exemple de la jeune mère qui a transmis une pathologie à son enfant via l'allaitement (acné ou autisme).
Les neurotransmetteurs sont fabriqués à 70 % dans l'intestin grêle (dopamine par exemple). Le 1er cerveau est notre intestin : Nos intestins sont tapissés de cellules nerveuses et elles "téléphonent" au cerveau …
 Il y a une interconnexion entre les différentes parties du corps.
Si vous avez une alimentation déficiente, dû aussi à des toxines, à une perméabilité intestinale insuffisante (leaky gut syndrome), les molécules mal ou pas du tout assimilées vont entrer dans la circulation sanguine et déclencher une réaction inflammatoire (réaction auto-immune) : PR, migraine, et autres maladies auto-immunes ou dégénératives comme Parkinson. Idem avec les enfants hyperactifs ou les schizophrènes.
 Les produits laitiers sont inadaptés, en dehors de la phase d'allaitement, et deviennent souvent nuisibles. Il y a 50 ans on donnait du lait sucré aux enfants à la collation de 10H. Aucun animal dans la nature ne boit le lait d'un autre animal. En plus, le lait de vache est bourré d'antibiotiques et de toxines …
 Éviter le lait de vache et de chèvre. Éventuellement un peu de lait de brebis, sous forme de fromage, tous les 5 jours. Pas plus, sinon les problèmes risquent de ressurgir. Mais évitez aussi le fromage de brebis en cas de problème de fermentation, de ballonnement. On exclue alors toute source de lactose (sucre du lait). On peut contourner ce problème en ingérant des enzymes lactases, pour faciliter la digestion du lactose, mais ce n'est pas opportun / pas conseillé
Rappel : le lait d'animal, sous toutes ses formes, est Interdit dans le régime Seignalet
Arrêter TOUS les produits laitiers et sucrés est la meilleure option.
 Des solutions existent: On enlève le facteur déclenchant (souvent la caséine et le gluten), on évite les intolérances alimentaires, on rééquilibre l'alimentation, et on restaure la barrière intestinale (ce qui prendra du temps). Dès lors que la barrière intestinale est rétablie, avec un apport de bons nutriments, on peut avancer …
Il faut travailler sur le plan physiologique et psychosomatique, pour libérer le corps des traumas engrammés. Notre inconscient est intrigué dans nos cellules / notre corps. On ne peut pas dissocier l'âme du corps et de l'alimentation. Référence au Dr Bruno Bonatini, gastro-entérologue (et aussi hépatologue, cancérologue et immunologue).
Il n'y a pas de solution universelle. Chaque patient doit trouver sa voie, mais il y a un tronc commun : cuisson douce, à la vapeur. Pas d'huile cuite (pressée à 40 ° maxi) : olive, colza, noix, tournesol, sésame, carthame, lin, bourrache (minutage vidéo10.25''). Tout les reste est pressé au-dessus de 40 ° C. C'est donc faux lorsque indiqué pressé à froid pour les autres huiles. Ce chauffage détruit les enzymes et transforment les acides gras de forme cis en forme trans. C'est une véritable cochonnerie, une colle … Certaines huiles polyinsaturées ont un point de fumée fort bas et produisent des molécules toxiques (acroléine), cancérigènes.
 Les huiles raffinées, achetées dans les grandes surfaces, ont tout perdu : c'est du savon. Aucun intérêt !


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

vidéo 3 : 12'

http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... jMmck#t=0s[/video]

 Que faut-il manger pour se faire du bien ?
 Bcp de jeûnes ne font pas attention à leur alimentation. On fait attention quand on souffre, quand on est fatigué. Les sportifs n'ont généralement pas ce type de problème.
 Il vaut mieux avoir une attitude de prévention.
 On n'a jamais vu autant de carences alimentaires, alors que nous sommes faces à une pléthore d'aliments. Mais ces aliments sont morts / dévitalisés car ils ont perdu leurs enzymes, leur centrale énergétique.
 Les aliments irradiés sont morts.

 On épluche et on coupe les pommes de terre dans le sens de la longueur afin d'éviter les frictions moléculaires et l'oxydation.
On mange vivant et de saison.
 Comment amener les gens à comprendre que se nourrir correctement est important, que ce n'est pas réservé à une certaine élite? Les gens le comprendront bien souvent quand ils souffriront. Il faut avoir envie de rester jeune, de conserver sa vitalité. Il faut comprendre que le carburant doit être adapté si vous ne voulez pas avoir des baisses de régime, somnoler après le repas …
 Nous vivons dans une culture du symptôme, pas de la prévention. On soigne la conséquence et on ne cherche pas assez la cause.
 En 7 ans de médecine, il n'y a que 5 à 10 heures consacrées à l'alimentation, et encore … L'alimentation est le parent pauvre de notre médecine : On s'en fout. L'alimentation, c'est juste un truc pour remplir le réservoir … On en est encore resté au niveau de la calorie, alors qu'il vaut mieux parler en termes de vivant, de vitamines …
 Mais malheureusement, nos aliments sont touchés par les toxines (pesticides, sols appauvris). Il faut donc souvent se complémenter.
 Si vous avez la chance d'avoir un jardin, les tomates et les fraises du jardin, n'ont aucune comparaison avec celles de serre!
 Il faut manger en quelle quantité? Petit déjeuner de roi, de prince à midi et de mendiant le soir ? Éventuellement avec une collation après-midi. => MK préconise plutôt des petits repas afin de bien assimiler les nutriments, éviter les excès et les ballonnements, la fermentation. Le corps a deux heures pour bien assimiler les nutriments, au niveau de l'intestin grêle, sinon les aliments restants seront éjecter dans le colon (Minutage vidéo 5.45'). Le colon contient 100 mille milliards de bactéries au gramme. Dans le grêle, il ne devrait pas y avoir de bactérie (?). Ce que vous n'aurez pas assimiler dans le grêle, ce sera les bactéries du colon qui vont devoir s'en occuper. Il va y avoir alors des gaz de fermentation. Une prolifération bactérienne peut s'en suivre si cet état perdure, et modifier la flore.
 Éviter ce qui est sucré si vous "fermentez" facilement. Méfiez-vous alors des fruits, sauf les fraises et fruits rouges. Les autres fruits, MK les mange plutôt cuit à la vapeur car ils sont alors moins fermentescibles. C'est donc une question personnelle, de terrain.
 Faites des petits repas. Qu'est-ce qui vous empêche de manger un morceau de poulet et des légumes au petit déj !? Les asiatiques ne mangent pas du pain / beurre / confiture … les chinois mangent du riz, du poisson et des légumes. (sauf la nouvelle génération, issue de la classe moyenne, qui se met à manger à la mode occidentale, ndlr, et qui chopent alors le même genre de pathologie auto-immune). Idem pour les Japonais : Ils ne prennent pas de dessert sucré …
 Nous n'avons pas la même énergie toute l'année. Pourquoi manger identique en hiver et en été ?
Auparavant il y avait des moments de jeûne (carême, vendredi sain). L'organisme est mieux adapté à moins manger, car il peut gérer, mais pas le contraire. Manger trop, l'organisme ne sait pas faire avec. D'où les maladies dites de civilisation.
 Peut-on procéder par essai – échec ? Je garde dans mon alimentation ce qui ne pose pas problème ? => C'est plus compliqué à gérer car l'esprit a énormément d'importance (interdépendance de l'esprit et du corps). Il faut d'abord avoir vidé ses poubelles, s'être débarrassé des ses toxines pour pouvoir sentir son corps, être à l'écoute de ses sensations. Il faut d'abord s'épurer sur tout les plans, psychologiques et physiques. Il faut se défaire d'un certain nombre de drames, de dépendances. Il faut se sevrer. Autant se discipliner le plutôt possible au lieu de céder à vos envies.
 L'envie, c'est le côté animal. Les besoins, c'est rester à l'écoute, se discipliner. Il faut apprendre à ne pas céder tout le temps aux envies sinon vous vous comportez comme une animal, une vache qui fait meuh … Ou alors vous êtes qqu'un qui commence à monter en conscience. Vous vous disciplinez. Vous ne mangez pas quand vous n'avez pas faim. Vous attendez une heure ou deux avant de manger le morceau de chocolat qui vous faisait envie.
 Vous posez vos couverts sur la table entre chaque bouchée de nourriture et vous appréciez calmement sinon vous êtes du genre speedé… Exemple de l'œuf à la coque, de ferme: Vous prenez une 1ère cuillerée et c'est délicieux. Vous sniffez une bouffée d'air. Idem à la 2ème, voire à la 3ème cuillerée. Puis cela devient insipide. Vous arrêter alors car votre organisme est saturé. Les marqueurs électro-magnétiques du corps vous disent alors stop. Il faut arrêter. J'ai ce qu'il me faut en nutriments. Notre corps est capable d'aller chercher l'énergie, sans avoir un réservoir plein. C'est fabuleux, non !?

Edit: La flore intestinale est implantée dans la partie terminale de l'intestin grêle et tout le long du gros intestin (côlon) Elle représente environ 1,8 kilo du poids du corps et contient environ 10 000 milliards de bactéries regroupées en 400 espèces. Source : EurekaSanté


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

vidéo 4: 9'
http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... te7g8#t=2s[/video]
=> L'énergie et la Médecine quantique.
En quoi la médecine quantique va-t-elle devenir l'avenir de la médecine thérapeutique? => L'avenir est issu du passé. Le terme "médecine quantique" est issu de la physique quantique. Même origine. La physique aujourd'hui va vers la physique quantique. C'est issu du terme "quantum", "quanta" au féminin. C'est une unité infinitésimale d'énergie. On touche au paradigme: cela dépasse tout entendement / toute logique. En quantique, une voiture peut être au même instant à deux endroits différents. Quand on travaille sur un photon, on intervient aussi sur son photon jumeau, quelque soit l'espace temps. On va dire que le quantique, c'est l'invisible qui anime la matière du vivant. Ça rejoint l'hypnose, la psychothérapie, les fascias, le travail corporel et l'inconscient (minutage vidéo 50''). Prenons l'exemple de la médecine chinoise, une médecine instinctive. Elle est millénaire. Elle est aussi quantique : Par un point d'acuponcture on peut faire réagir un organe à l'autre bout du corps.
Exemple du téléphone portable, également issu du quantique (Nicolas Tesla, Einstein, etc.).
Exemple de la migraine : en Russie, si vous souffrez d'une migraine, vous vous rendez en pharmacie, et on mesure la fréquence de votre migraine avec un petit appareil. On ne vous donne pas de pilule. On rectifie la fréquence.
Un estomac émet telle fréquence; un foie telle autre fréquence. Si vous vous mettrez en cohérence, en phase avec cette fréquence, vous réorganisez la cohérence de l'organe. Vous pouvez soigner un organe uniquement avec la remise en phase. Ce sont des travaux issus de la Nasa qui l'on démontré car on n'arrivait pas à soignez une pathologie avec un médicament. Les Russes sont très avancés dans ce domaine.
La médecine traditionnelle occidentale prend la poussière / montre ses limites. Elle entre dans un tunnel, une impasse. Si vous prenez un médicament, vous avez une flopée de contrindications pour une seule application. C'est dingue!
En médecine quantique, si vous envoyez une mauvaise fréquence, elle ne fera souvent rien; c'est tout! Pas d'effets secondaires.

Exemple du soleil qui irradie votre peau et lui permet de brunir. Le soleil, c'est de la lumière, une fréquence d'onde …
Livre reçu : Le secret des patriarches, de Marcel Violet. Légionnaire qui a bcp travaillé sur les ondes biologiques. Après un orage, il s'est aperçu que les vaches de la ferme allaient boire l'eau des flaques et non pas dans les abreuvoirs (…). => Biodynamisation de l'eau.
En France, vous êtes catalogués charlatans si vous êtes original.

Voir le site http://quantiqueplanete.com/" onclick="window.open(this.href);return false; de Marion Kaplan.

Comment l'information est-elle capable de guérir les troubles physiques et psychiques. Lien entre l'homéopathie et la physique quantique. Un être humain n'est pas un sac de réactions physico-chimiques.


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

vidéo 5: 2.14''
http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... GX9c#t=15s[/video]
 Est-il facile de trouver bio? => il y a de tout. Nature et progrès, Demeter, c'est très bien. Vous pouvez y aller tranquille. Le label AB a bcp souffert (moue) : Il faut voir …
 MK préfère acheter local que bio à l'étranger.
Les pesticides se logent souvent dans les graisses. Plus on est gros, plus on stocke des pesticides, d'où l'importance de faire du sport pour ne pas stocker. On éliminera mieux au fur et à mesure …
 Nous sommes des êtres pensants. Un stress peut éveiller un autre stress. Un stress psychologique peut très bien éveiller un programme qui se déclenchera ultérieurement, une pathologie physique en latence dans l'organisme.


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

vidéo 6: 2.53''
http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... RFZo#t=17s[/video]
 On évite la consommation du lait, sauf les 1ères années de notre vie, éventuellement, et seulement s'il n'y a pas de pathologies ORL : Sinusites et otites à répétition et nez qui coule …
 Les bactéries pullulent et dégradent l'hydrogène, ce qui va induire une production d'hydrogène sulfureux et infester toutes nos muqueuses. (minutage vidéo 30'')
 Et le calcium ? => marketing de l'industrie agro-alimentaire. Pas de problème chez les asiatiques qui ne consomment pas du tout de produits laitiers. Acidification de l'organisme due à la pullulation bactérienne. Retour à la case départ.
 Ostéoporose et ostéopénie : Vit D3 pour l'ostéoporose. Si la flore intestinale est inadéquate, retour à la case départ. En plus, les gens sont fainéants et ne bougent pas …


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

vidéo 7: 3.22'
http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... gYXA#t=12s[/video]
 On doit manger bio - il y a les pesticides - il y a du gluten un peu partout – Il nous reste quoi, à la fin si on retire les pâtes, le pain, les pizzas et les gâteaux !?
 Si vous vous posez ce genre de question, c'est que vous mangez mal.
 Manger des aliments de saison. Manger du poisson, de la volaille. Cuisson douce. Ne chauffer pas l'huile mais arroser vos crudités avec et ajouter des herbes. Manger des lentilles, des pois chiches, des haricots verts, des crustacés, des fruits de mers, des salades. Les gens ont tellement l'habitude de manger la même chose qu'ils ne voient pas comment faire …. Les gens manquent d'imagination. Ils sont devenus fainéants …
 Si le corps ne reçoit pas les minéraux dont il a besoin, certaines personnes vont se goinfrer.
 On ne dépasse pas la fréquence un jour sur cinq quand on mange du gluten. Manger du riz, du quinoa, du sarrasin, etc, à la place. On mange trop de céréales.
 Si vous avez une maladie chronique, vous arrêter le gluten et les produits laitiers pdt 3 mois et vous regardez ce qui se passe. Attention : Une diminution de 50 % ne donnera souvent que 10 % d'amélioration, ndlr.
 Attention aux carences en vitamine D3, au magnésium biodisponible (glycérophosphate de Mg par exemple), peut-être le zinc, et puis basta. Besoin de rien d'autre, si vous mangez comme indiqué …

fin de la vidéo.


Avatar du membre
Cortaline
Colocataire
Colocataire
Messages : 279
Enregistré le : 18 sept. 2012, 13:41
Enquête de référencement : Google
Citation : Carpe Diem :-)
Localisation : Perpignan
Contact :

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par Cortaline »

Excellent merci Nestor :mrgreen:


Bonjour les colocs :coeur: :coeur:
Un rhumatisme psoriasique découvert en 2009 avec des traitements lourds depuis (Méthotrexate, Metroject et aujourd'hui Arava)... une gentille nutritionniste vient de me donner de l'espoir avec la méthode alimentaire de Jean Seignalet ... alors j'y crois avec beaucoup d'enthousiasme depuis septembre 2012... Je suis en phase de stabilisation, plus de crises depuis plus d'un an
anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

Dans la même veine, j'ai reçu ce pdf via lanutrition.fr

La diététique anti-arthrose
Par Cécile Bertrand, diététicienne.
En collaboration avec les Éditions Thierry Souccar.
Pdf gratuit offert par la nutrition.fr, sous la direction d'Elvire Nérin, journaliste


=> Préserver et soulager vos articulations, avec 45 recettes simples et naturellement anti-inflammatoires.
- Rappel de qques nutriments utiles : w3, curcuma, gingembre; modérer les w6 et les excès de céréales, manger 3 fruits et 3 légumes, etc.
- 55 pages de recettes

Téléchargement offert sur le lien (en donnant votre adresse mail, vous recevrez un mail avec un lien pour télécharger le pdf gratuit, 97 pages).
http://www.passeportsante.net/fr/Contro ... iArthroses" onclick="window.open(this.href);return false;


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

Faites-vous du bien en diminuant l'apport de cake et de pâtes. Vous savez tous (ou presque, si vous avez déjà lu l'un ou l'autre de mes posts) que le sucre est un tueur silencieux. Je ne vais pas l’exclure mais l'utiliser avec parcimonie, de préférence accompagné de ses sels minéraux :ange:
On ne supprime pas les pâtes et les cakes : On les contingente ...
On va essayer de créer une spirale positive, en pensant à ceux qui ne souhaitent pas manger comme un lapin :mdr1:

Tout d'abord, mettons à l'honneur des épices au pouvoir anti-oxydant super-important, via une boisson, un smoothie ou un potage:
- Smoothie avec fruits rouges et gingembre.
- Tisane de tilleul citron avec 1/2 càc de miel au thym (ou romarin)
- Vin rouge à la cannelle
- Potage au pistou ou jardinière au curcuma.

Voir posts suivants pour la recette de ces suggestions


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

Smoothie aux fruits rouges et épinard
Mûres.jpg
Mûres.jpg (69.1 Kio) Vu 5591 fois
*) Ingrédients pour 2 verres
- une banane
- 100 ml de fruits rouges surgelés (mélange)
- ¼ de citron entier, sans le zeste (rehausse le goût des fruits rouges)
- 1 cube d'épinard surgelé (3 sur 5 cm)
- 200 à 250 ml de jus de pomme
- 1 rondelle de gingembre
- Pincée de cardamone

Mixez 45''

*) Appréciation : 4/5

Remarque: Si vous mettez trop de verdure, ce sera insipide. J'ai mis 200 ml de jus de pomme afin de ne pas noyer le gout des fruits rouges.
Si vous n'avez pas respecté ces proportions, ajoutez 1 càc de sirop d'agave, ou mieux de miel.

NB: La dose optimale est une rondelle de 5 mm d'épaisseur de racine de gingembre frais (non ridé) (ou une càc de poudre). Commencez avec une demi-dose pour vous habituer ...


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

Tisane de la collation de 16H30':

- Option un : Rooibos
Laissez infusez 1 càc de rooibos pdt 15' (15', pas 3 ou 5' si vous voulez un maximum de polyphénols. 10' est un compromis acceptable).
Vous pouvez utiliser votre percolateur, avec une eau non chlorée. Pour 4 tasses. On limite à 2 ou 3 tasses par jour. Il n'y a pas de théine dans le rooibos mais il est très riche en polyphénols. Par conséquent on évitera de le boire 30' avant ou 2 heures après un repas (chélation), à moins d'avoir ajouter qques gouttes de citron (pour saturer les polyphénols).

*) Infos sur le rooibos:
Le Rooibos bush, de son vrai nom Aspalathus Linearis, est un buisson épineux qui pousse exclusivement sur les hauteurs du Cap en Afrique du Sud. Rooibos est un mot en afrikaans qui signifie "arbuste rouge".

Le rooibos est une tisane !!!

La boisson obtenue par l’infusion de ses fines aiguilles est exempte de théine et quasiment dépourvue de tanins.
Très riche en antioxydants, le rooibos renforce le système immunitaire et favorise l’endormissement.
On n'a pas non plus identifié dans la plante les substances qui pourraient posséder l'activité pharmacologique qui lui est attribuée (contre les coliques, troubles digestifs et troubles du sommeil).
NB: Je conseille 2 à 3 tasses de rooibos maxi par jour. Au-delà, les inconvénients dépassent les avantages (reins surchargés, etc). De préférence non fermenté. Pas de manière continue (enzyme cytochrome P450 affectée, ce qui peut prolonger la demi-vie de plusieurs médocs)

Liens intéressants (en anglais):
http://www.pacificcollege.edu/acupunctu ... ssion.html" onclick="window.open(this.href);return false;
http://drleonardcoldwell.com/2010/05/04 ... ats-colic/" onclick="window.open(this.href);return false;


- Option 2 : Tisane de tilleul au citron et au miel
Je prends un sachet de tisane Lipton de tilleul au citron. j'ajoute une demi-càc de miel de thym et je laisse fondre. quand le thé est bon à boire, j'ajoute qques gouttes de citron ou une petite tranche de lime.


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

Potage jardinière au curcuma (recette ultra-rapide):
500 gr de légumes jardinière surgelés
2,5 l d'eau
épices traditionnelles + 3/4 de càs plate de poudre de curcuma bio (achat en mag bio).
NB: on ajoutera du poivre noir au moulin, et 1/2 càc de matière grasse au dernier moment dans son bol (ghee, coco ou olive) pour augmenter la bio-disponibilité du curcuma (lipophile).


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Que manger pour se faire du bien ? Marion Kaplan

Message par anonyme12 »

vin rouge à la cannelle

Côte du Rhône village rouge Chusclan 2011 (5 € la bouteille)

125 ml de vin rouge chauffé doucement pdt 5' avec 1 clou de girofle (facultatif)
1 pincée de cannelle


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Vitaliseur Marion Kaplan
    par sonia » » dans Entrée
    7 Réponses
    276 Vues
    Dernier message par Cassandre
  • Marion Kaplan en conférence
    par anonyme12 » » dans Vestibule
    18 Réponses
    4192 Vues
    Dernier message par anonyme12
  • équilibre acido basique MARION KAPLAN
    par kate » » dans Le séjour
    1 Réponses
    832 Vues
    Dernier message par florianette
  • émission radio de cet été avec marion kaplan
    par breizh » » dans Le couloir
    2 Réponses
    1066 Vues
    Dernier message par kate
  • Le petit déjeuner sain et complet de Marion Kaplan
    par kate » » dans Idées de petit déjeuner
    11 Réponses
    6506 Vues
    Dernier message par kate
  • Marion Kaplan dresse une liste des restaurants sans gluten
    par clear » » dans Le couloir
    1 Réponses
    1176 Vues
    Dernier message par manon
  • 120 recettes à la vapeur sans gluten ni laitages- M. Kaplan
    par Maga » » dans La desserte
    12 Réponses
    5395 Vues
    Dernier message par Maga
  • Thermomix VS Vitaliseuŕ de Marion
    par bak77390 » » dans Les ustensiles
    0 Réponses
    4675 Vues
    Dernier message par bak77390
  • Marion, 20 ans diagnostiquée coeliaque
    par Sensemaya » » dans Entrée
    3 Réponses
    1083 Vues
    Dernier message par proserpine
  • Vitaliseur de Marion en promo
    par Emma01 » » dans Les ustensiles
    4 Réponses
    1101 Vues
    Dernier message par Bag
  • cuisson des surgelés au vitaliseur de Marion
    par clear » » dans Les ustensiles
    5 Réponses
    2671 Vues
    Dernier message par manon
  • Ca y est youpi, youpi,j'ai reçu mon vitaliseur Marion
    par Anonyme 7 » » dans Les ustensiles
    16 Réponses
    4799 Vues
    Dernier message par Trixie
  • manger cru = manger plus?
    par lili_rennes » » dans Le dressing
    7 Réponses
    1110 Vues
    Dernier message par pipat
  • L'art de manger
    par Pierre C. » » dans Coin Cuisine
    7 Réponses
    6501 Vues
    Dernier message par PatrickS

Retourner vers « Vestibule »