De la difficulté à guérir....

Thérapies énergétiques, spirituelles, ésotériques, émotionnelles
Règles du forum
A l'écoute de notre corps , nous arrivons à une prise de conscience
Toutes les méthodes permettant à un mieux être peuvent être proposées ou discutées
Attention pas de charlatanisme.
Répondre
Avatar du membre
coco74
Colocataire
Colocataire
Messages : 1725
Enregistré le : 03 déc. 2010, 14:34
Enquête de référencement : association seignalet
Citation : On mange comme on pense...
Localisation : Montpezat de Quercy, 82

Re: De la difficulté à guérir....

Message par coco74 » 07 juin 2015, 14:10

Dernier message de la page précédente :

en fuinant, je suis tombée là dessus :

"Si l’on reprend les observations de Wilhelm Reich et d’Alexander Lowen, on constate que les différents types d’armures caractérielles ou de blocages énergétiques qu’ils ont identifiés, génèrent des postures corporelles bien spécifiques. Chacune de ces postures expriment parfaitement la nature de la défense névrotique à l’origine de l’apparition de l’armure caractérielle ou du blocage énergétique concerné. Le corps se révèle donc être le lieu d’un langage que nous pouvons apprendre à décoder. Pour nous y aider, Reich et Lowen ont décrit cinq grands types de caractères qui constituent cinq grandes défenses du Moi – cinq névroses associées à cinq traumatismes émotionnels en lien avec cinq grandes peurs existentielles – à l’origine de cinq types de postures physiques, émotionnelles et intellectuelles :

•la posture schizoide naît de la peur d’être rejeté ou de ne pas pouvoir trouver sa place dans un environnement jugé hostile ; elle est associée à une stratégie de fuite et d’évitement et, au bout du compte, recrée exactement l’impossibilité de trouver sa place
•la posture orale naît de la peur d’être abandonné ; elle est associée à une réaction de collapsus avec l’impression d’être vide et incapable de se suffire à soi-même ; elle entraîne donc de l’attachement et de la dépendance vis-à-vis autrui et, finalement, elle empêche de se sentir rempli de soi et capable d’autonomie
•la posture masochiste naît de la peur d’être humilié et contraint de faire ce que l’on ne désire pas ; elle est associée à une stratégie de fermeture et de repli sur soi qui, très rapidement, expose au risque d’être humilié à nouveau puisque, en se cachant, on ne montre pas aux autres les limites qu’ils devraient respecter
•la posture psychopathe et narcissique naît de la peur d’être contrarié dans sa volonté de toute-puissance, d’être trahi ou manipulé et de perdre le contrôle ; elle favorise l’élaboration d’une stratégie de contrôle par la séduction ou par l’agression qui, inévitablement, finit par provoquer le sentiment redouté de perdre le contrôle puisque, tôt ou tard, les autres tentent d’échapper à l’emprise que l’on cherche à exercer sur eux
•la posture rigide naît de la peur de ne pas être accepté tel que l’on est et de ne pas pouvoir être spontané et authentique ; du coup, elle est associée à une stratégie de répression émotionnelle dans un corps rigidifié par des tensions et des crispations qui empêchent, malheureusement, toute spontanéité et toute authenticité"

Reich et Lowen ont montré que, de la même façon qu’un sourire imprimé sur notre visage peut changer nos émotions et la manière dont nous pensons, les postures de notre corps peuvent modifier nos intentions et notre façon répondre aux situations. Il n’est donc pas nécessaire de réfléchir très longtemps aux causes de nos névroses pour déjouer le piège dans lequel nos différentes peurs nous entraînent. Il suffit de prendre conscience de la posture physique engendrée par chacune de nos stratégies défensives et de décider de l’abandonner pour revenir à une posture neutre, ni offensive, ni défensive. Dès que nous sommes conscient de l’une de nos postures corporelles, dans l’instant, nous pouvons la transformer pour revenir à la posture juste. Cet ajustement produira des effets instantanés tant au niveau émotionnel qu’au niveau intellectuel.

Si l’on reprend les différentes postures névrotiques décrites par Reich et par Lowen, on constate que les ajustements nécessaires pour passer d’une stratégie offensive ou défensive à un position neutre consistent à transformer :
•la fuite (schizoïde) en ancrage
•le collapsus (oral) en redressement et en remplissage depuis l’intérieur de soi
•la fermeture et la contention (masochiste) en ouverture
•le contrôle (psychopathe) sur monde extérieur en centrage
•la tension et la raideur (rigide) en souplesse et en fluidité

(...)
La posture juste consiste donc à être ancré dans la réalité du présent, relié au noyau profond qu’est le Soi, les deux pieds bien sur terre ; redressé et rempli de la vitalité du Soi, sans dépendre d’autrui ; ouvert tout en restant centré, sans avoir besoin de contrôler le monde autour de nous ; et suffisamment souple pour nous adapter à ce qui est, car nous sommes apaisé et relié à l’essentiel.
"
(...)

source : http://www.edlpt.com/concepts-reperes/la-posture-juste" onclick="window.open(this.href);return false;


Still disait : « Trouver la santé devrait être l'objectif du docteur. N'importe qui peut trouver la maladie. »

30 ans, SEP rémittente depuis 2006 : en béquilles, en galère
Adieu les maladies saisonnières
- Régime Seignalet depuis février 2010
mon blog : http://seppasunefatalite.wordpress.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
proserpine
Colocataire
Colocataire
Messages : 2979
Enregistré le : 27 déc. 2010, 05:36
Enquête de référencement : forum SEP
Citation : Ne jamais renoncer
Localisation : Seine et Marne

Re: De la difficulté à guérir....

Message par proserpine » 07 juin 2015, 16:19

Merci Coco, ça, c'est intéressant !
Pour moi, la 5e, évidemment.. mais aussi beaucoup de la 4e.
Mais : " Il suffit de prendre conscience de la posture physique engendrée par chacune de nos stratégies défensives et de décider de l’abandonner pour revenir à une posture neutre, ni offensive, ni défensive. Dès que nous sommes conscient de l’une de nos postures corporelles, dans l’instant, nous pouvons la transformer pour revenir à la posture juste. Cet ajustement produira des effets instantanés tant au niveau émotionnel qu’au niveau intellectuel." : Vraiment ?
Tu as essayé ? Et, ça marche ?
Honnêtement, ça m'étonnerait que ce soit si simple !
Raymonde, 63 ans, sep primaire progressive depuis 16 à 20 ans.
Seignalet depuis fin novembre 2010, eft depuis mars 2011

Avatar du membre
coco74
Colocataire
Colocataire
Messages : 1725
Enregistré le : 03 déc. 2010, 14:34
Enquête de référencement : association seignalet
Citation : On mange comme on pense...
Localisation : Montpezat de Quercy, 82

Re: De la difficulté à guérir....

Message par coco74 » 07 juin 2015, 17:14

proserpine a écrit :Honnêtement, ça m'étonnerait que ce soit si simple !
lol Raymonde, oui je suis d'accord ! mais déjà en prendre conscience est un grand pas. Genre, moi je remarque depuis quelques mois que mon dos tient mal, quand je naze il penche vers l'avant comme si je m'inclinais... pour moi c'est une posture presque de soumission, du coup quand ça m'arrive, je prend le temps de m'arreter. Alors que ma teteveut que je fasse 1000 choses à la fois, le corps lui dit qu'il n'en peut plus ! :ange:
Still disait : « Trouver la santé devrait être l'objectif du docteur. N'importe qui peut trouver la maladie. »

30 ans, SEP rémittente depuis 2006 : en béquilles, en galère
Adieu les maladies saisonnières
- Régime Seignalet depuis février 2010
mon blog : http://seppasunefatalite.wordpress.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
proserpine
Colocataire
Colocataire
Messages : 2979
Enregistré le : 27 déc. 2010, 05:36
Enquête de référencement : forum SEP
Citation : Ne jamais renoncer
Localisation : Seine et Marne

Re: De la difficulté à guérir....

Message par proserpine » 07 juin 2015, 20:54

Dans l'article, il parle d'effets instantanés ! Je m'excuse mais ça me semble faux !

Maintenant, je suis bien d'accord avec toi : prendre conscience, c'est déjà un grand pas... le 1er, en fait. Car, pour moi, c'est là que tout commence...
Raymonde, 63 ans, sep primaire progressive depuis 16 à 20 ans.
Seignalet depuis fin novembre 2010, eft depuis mars 2011

Flo_
Colocataire
Colocataire
Messages : 509
Enregistré le : 11 août 2014, 07:13
Enquête de référencement : Dominique Seignalet
Citation : On vit dans la représention qu'on se fait du monde, mieux vaut qu'elle soit pertinente B Cyrulnick
Localisation : Toulouse

Re: De la difficulté à guérir....

Message par Flo_ » 24 juin 2015, 16:21

cbrib44 a écrit :Très intéressant Laurette :super:
Lise a écrit : S’aimer, c’est aussi vouloir ce qu’il y a de mieux pour vos trois corps : physique, émotionnel et mental.
L'alimentation est une des clés...mais pas que..... :merci:
J'aurai dit ce qu'il y a de bien, parfois le mieux est l'ennemi diu bien...
49 ans _ Seignalet + paléo + 80% cru depuis 1/12/2013 _ SPA rémission à 99 % _ rhumatismes rémission 100% _ hypertension rémission 100% <°)))))><´·.¸¸.·´¯`·.¸

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « La chambrée »