Suppléments : Optimiser la prise.

Oligo- éléments vitamines
Règles du forum
La prise de complémentaires et de vitamines n'est pas anodine, certains ont des effets secondaires en cas de sur-dosage ou de contre-indication, toujours en parler avec votre médecin.
lola
Colocataire
Colocataire
Messages : 787
Enregistré le : 20 avr. 2006, 00:00
Enquête de référencement : Amené ici par
Localisation : St Gilles les Bains

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par lola » 23 juil. 2011, 13:06

Dernier message de la page précédente :

Bonjour,

Encore moi et des questions.
A la SPA, diagnostiquée chez ma fille depuis longtemps, plus une pupendalgie vient s’ajouter à présent la fibromyalgie ! :mrgreen:

Après un tour au balcon et sur le moteur de recherche, j’ai besoin de vos conseils.
Voici les compléments qu’elle prend habituellement
Vit C œnologique
Vit B Becozyme
Vit D ZymaD en gouttes
Magnésium + taurine
Des omégas… mais je ne sais lesquels, je vais lui conseiller OM3 cure sourire
Et des probiotiques.
Plus un traitement mais je ne sais lequel non plus…

Voyez-vous autre chose ?
Que pensez-vous d’antioxydants en plus de la vit C: antiox 200 + Coenzyme Q10 ?
des flavonoïdes ? de la vit E ?

Une analyse de Lyme et des ML sont en prévision…
Merci pour vos réponses

:lettre: :lettre:



anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par anonyme12 » 09 sept. 2011, 23:12

Vitamine D : Pensez à faire le plein
Les réserves de vitamine D faites en été sont généralement épuisées à la fin de l’été (entre le 15 septembre et le 15 octobre) et la majorité des adultes manquent de vitamine D en hiver.
L’exposition solaire de la plupart des adultes en été, est généralement insuffisante pour assurer un taux sanguin optimal de vitamine D (40 ng/mL).


Campagne Vitamine D contre le cancer
« Le lien entre la survenue d’un cancer et le taux de vitamine D a été étudié principalement pour les cancers du sein, du côlon, de la prostate, explique le Dr Brigitte Houssin, auteur du guide Vitamine D mode d’emploi. Pour les personnes avec les taux les plus bas de vitamine D, le risque de ces cancers est multiplié par 1,6 pour celui de la prostate et jusqu’à presque 2 fois pour le cancer du côlon. »
Source : la nutrition.fr

Le moyen le plus efficace d’améliorer son statut en vitamine D, c’est de s’exposer au soleil aux beaux jours, pdt les heures les moins chaudes (pas entre 11 H et 14H) et de prendre à la saison froide des suppléments de vitamine D3 …
S’exposer au soleil de la mi-automne et à la mi-printemps n'est pas suffisant pour recharger le taux sanguin, question de longueur d’onde et d’inclinaison de la terre en région tempérée. Exposez-vous en France l’été jusqu’à 11 h – 11 h 30 et à partir de 14 h 30 - 15 h. Commencez par vous exposer moins de 5 minutes par jour. Protégez-vous le visage ...

Les sources alimentaires de vitamine D étant relativement limitées (poissons gras, jaune d'œufs, beurre et margarine), pour les auteurs, il faudrait sérieusement envisager une supplémentation en vitamine D dans les groupes à risque.
Etude de Rodrigo Moreno-Reyes (ULB, Université Libre de Bruxelles). 2008

Rappel
Comment mesure-t-on la vitamine D ?
Les doses sont données en unités internationales (UI) ou en microgrammes (µg), selon l’équivalence suivante :
1 UI = 0,025 µg de calciférol ou encore 1 µg = 40 UI (=> 50 µg = 2000 UI) Dans le sérum, on mesure la vitamine D sous la forme de 25(OH)D3. On utilise pour cela des nanogrammes par millilitres (ng/mL) ou des nanomoles par litre (nmol/L). On passe des ng/mL aux nmol/L en multipliant les premières par 2,5.

Alors, de combien de vitamine D avons-nous réellement besoin ?
Le minimum absolu si l’on raisonne à partir de niveau de calcifédiol dans le sérum, est de 20 ng/mL ou (50 nmol/L). Cependant, idéalement, il faudrait pouvoir en permanence compter sur un minimum de 30 ng/mL (ou 75 nmol/L) parce que :
à ce niveau, les niveaux d’hormone parathyroïdienne (PTH) sont à leur niveau le plus bas ;
à ce niveau, le 25(OH)D3 permet d’approvisionner au mieux les cellules et les tissus de la vitamine D active.
On estime que le corps utilise 5000 UI de vitamine D3 par jour. Pour maintenir des taux de calcifédiol supérieurs à 30 ng/mL, il est nécessaire d’ingérer 1000 UI de vitamine D3 par jour. La protection contre le cancer du sein s’observe à des taux de 25(OH)D supérieurs à 52 ng/ml.
LaNutrition recommande de viser des taux compris entre 30 et 60 ng/mL. Pour cela, l’apport conseillé par LaNutrition aux adultes est de 1000 UI par jour lorsqu’on ne s’expose pas au soleil.

Dosage sanguin :
Dans le sérum, on mesure la vitamine D sous la forme de 25(OH)D3.
On utilise pour cela des nanogrammes par millilitres (ng/mL) ou des nanomoles par litre (nmol/L). On passe des ng/mL aux nmol/L en multipliant les premières par 2,5.
Le taux sanguin optimal moyen de vitamine D ci-dessus de 40 ng/mL est égal à 100 nmol/L (40 x 2.5 = 100).

Fabrique-t-on de la vitamine D en hiver ?
Non, ou très peu à nos latitudes. La vitamine D n’est synthétisée que dans les conditions où la longueur d’onde du rayonnement solaire est inférieure à 313 nanomètres (1 nm = 10-9 mètre). Or la longueur d’onde la plus faible reçue sur notre planète est d’environ 290 nm, ce qui montre que la « fenêtre » efficace pour la production de vitamine D est étroite. L’intensité du rayonnement solaire décline au fur et à mesure que l’on s’éloigne de l’équateur, et lorsque l’angle zénithal du soleil diminue comme c’est le cas à partir de l’automne et jusqu’au printemps. La France ne reçoit pas de rayonnement inférieur à 313 nm entre novembre et février : nous produisons très peu de vitamine D dans cet intervalle. A la latitude de Paris, par exemple, très peu de vitamine D est fabriquée entre la mi-octobre et la mi-avril.
Et en été ? En été, le rayonnement efficace n’excède pas 80% du rayonnement total. Il est réduit par la couverture nuageuse. Malgré tout, la synthèse de vitamine D par la peau couvre en moyenne les deux tiers des apports.

Supplément pour les personnes âgées :
En France, Suisse, Belgique et au Canada les personnes âgées devraient prendre un supplément de vitamine D, même pdt l’été. En hiver il faut prendre une forme active de vitamine D, de manière à remonter le niveau au mieux ...

Dérivés de la vitamine D :
- Le 25(OH)D3 ou calcifédiol (aussi appelé calcidiol), qui est souvent considéré comme la forme de réserve, mais qui en réalité possède probablement des effets biologiques propres.
Le calcidiol doit encore être activé par les reins (hydroxylation sur le carbone 1). Cela ne pose pas problème en général.
- Le 1, 25(OH)2 D3 ou calcitriol, issu de la transformation de la précédente, qui est considéré comme la forme active en particulier dans la prévention des maladies osseuses.

Votre attention SVP !
Zyma D est du cholécalciférol et nécessite la conversion par le foie et les reins pour être assimilé (idem pour Uvédose). Cela ne pose pas problème en général, sauf en cas de pathologie (colopathie par exemple => mauvaise assimilation due au leaky gut).
Dédrogyl est du calcifédiol, soit 25(OH)D3, et est biodisponible immédiatement. Mais je n’aime pas la composition de ce produit (excipient avec toluène).
Rocaltrol est du calcitriol, soit 1,25(OH)2 D3. Mêmes remarques que pour Dédrogyl, à un degré toxique plus élevé encore !
D-cure des labos SMB est du cholécalciférol à 25.000 UI.

Edit 17.09.2011 : L’excipient utilisé par Dédrogyl a changé. Dédrogyl ne contient plus de toluène.
Voir commentaire plus bas.


Le minimum absolu si l’on raisonne à partir de niveau de calcifédiol dans le sérum, est de 20 ng/mL ou (50 nmol/L). Cependant, idéalement, il faudrait pouvoir en permanence compter sur un minimum de 30 ng/mL (ou 75 nmol/L) parce que :
à ce niveau, les niveaux d’hormone parathyroïdienne (PTH) sont à leur niveau le plus bas ;
à ce niveau, le 25(OH)D3 permet d’approvisionner au mieux les cellules et les tissus de la vitamine D active.
On estime que le corps utilise 5000 UI de vitamine D3 par jour. Pour maintenir des taux de calcifédiol supérieurs à 30 ng/mL, il est nécessaire d’ingérer 1000 UI de vitamine D3 par jour.
Pour s’assurer une protection contre le cancer du colon (35 ng/mL), il faut consommer 1000 à 2000 UI de vitamine D3 par jour.
LaNutrition.fr recommande de viser des taux compris entre 30 et 60 ng/mL. Pour cela, l’apport conseillé par LaNutrition aux adultes est de 1000 UI par jour lorsqu’on ne s’expose pas au soleil (pdt toute l’année, ndlr).
:hello:

Edit 11/2014
Vit D level range optimal.gif
Niveau optimal de vit D3 : entre 50 et 70 ng/ml. Évitez de descendre sous 40 ng.
Conseil Nes:
4 à 5.000 UI si une prise de sang a été faite. Sinon, 1.000 à 2.000 UI en prévention (automne, hiver et début du printemps).
Au-delà de 1000 - 2000 UI, il serait utile de se complémenter en vit K2, type Mk7, et de surveiller les apports de Mg.

pattismith
Colocataire
Colocataire
Messages : 399
Enregistré le : 18 juin 2011, 15:46
Enquête de référencement : google

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par pattismith » 10 sept. 2011, 08:34

Bonjour Nestor,

le Dédrogyl c'est ce que je prends. Ce n'est disponible que sur ordonnance.
C'est plus onéreux que le Zymad, aussi je pensais alterner, mais le zymaD parait moins actif, du coup j'hésite...

Sur la notice du Dédrogyl, la présence de toluène n'est pas notée, uniquement du Propylène Glycol.
non diagnostiquée,
douleurs musculaires et tendons, crampes, acnée,
Pharyngite subaiguë, nez qui coule, Maux de tête, acouphènes,
colon irritable, problèmes de mémoire, cognitifs, fatigue chronique, suées, troubles de l'humeur...etc
Au départ suspicion SpA puis évidences d'une Infection bactérienne chronique ( Mycoplasmes, ou Chlamidiae P, ou Yersinia, ou?)

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par anonyme12 » 10 sept. 2011, 10:03

Sur la notice du Dédrogyl, la présence de toluène n'est pas notée, uniquement du Propylène Glycol.
=> Il apparaît que le produit a été modifié au niveau des excipients. Il n'y plus de toluène mais du propylène glycol. C'est nettement moins problématique. Ce n'est pas parfait mais c'est maintenant acceptable. Excepté pour les personnes extra-sensibles, où il vaut mieux s’abstenir, je conseille de varier la prise avec 2 produits : un ou deux mois avec Dédrogyl (maxi 3mois), un ou deux mois avec un autre produit contenant du calcifédiol sous forme de 25(OH)D3 (aussi appelé calcidiol) ou du calcitriol sous forme de 1, 25(OH)D3 .

Excipients : propylèneglycol.
http://www.vidal.fr/Medicament/dedrogyl-4822.htm" onclick="window.open(this.href);return false;
=> Quelques personnes pourraient avoir de l'intolérance ou de l'allergie de contact (cutanée) par suite de consommation de propylène glycol dans certains produits de soins corporels ou comme additif alimentaire, E1520.

pattismith
Colocataire
Colocataire
Messages : 399
Enregistré le : 18 juin 2011, 15:46
Enquête de référencement : google

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par pattismith » 10 sept. 2011, 13:07

Nestor345 a écrit :
Sur la notice du Dédrogyl, la présence de toluène n'est pas notée, uniquement du Propylène Glycol.
=> Il apparaît que le produit a été modifié au niveau des excipients. Il n'y plus de toluène mais du propylène glycol. C'est nettement moins problématique. Ce n'est pas parfait mais c'est maintenant acceptable. Excepté pour les personnes extra-sensibles, où il vaut mieux s’abstenir, je conseille de varier la prise avec 2 produits : un ou deux mois avec Dédrogyl (maxi 3mois), un ou deux mois avec un autre produit contenant du calcifédiol sous forme de 25(OH)D3 (aussi appelé calcidiol) ou du calcitriol sous forme de 1, 25(OH)D3 .
Bon ça me rassure un peu.

Mais du coup quelles sont les alternatives au Dédrogyl (calcidiol) et au Rovatrol (calcitriol) ?
non diagnostiquée,
douleurs musculaires et tendons, crampes, acnée,
Pharyngite subaiguë, nez qui coule, Maux de tête, acouphènes,
colon irritable, problèmes de mémoire, cognitifs, fatigue chronique, suées, troubles de l'humeur...etc
Au départ suspicion SpA puis évidences d'une Infection bactérienne chronique ( Mycoplasmes, ou Chlamidiae P, ou Yersinia, ou?)

Avatar du membre
Pierre C.
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 1337
Enregistré le : 21 août 2009, 20:07
Enquête de référencement : google
Citation : Asthme en rémission totale grâce à l'alimentation Seignalet.
Localisation : Paris

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par Pierre C. » 10 sept. 2011, 13:27

pat67 a écrit :Mais du coup quelles sont les alternatives au Dédrogyl (calcidiol) et au Rovatrol (calcitriol) ?
Le cholécalciférol (ZymaD) et l'exposition dès que possible au soleil.
La forme plus assimilable de cette vitamine est très fragile donc nécessite plus de conservateurs, on ne peut pas y couper.


Rappelons également que le cholestérol est un précurseur de la vitamine D pour l'organisme, donc la consommation de produits animaux gras (ceux riches en cholestérol, mais pas seulement), crus ou en cuisson douce, facilitera énormément la synthèse de la vitamine D lors d'une exposition au soleil.
http://aliments-riches.net/aliments-ric ... olesterol/" onclick="window.open(this.href);return false;
"La nature n'a besoin d'aucun remède – elle ne demande que l'opportunité d'exercer sa propre prérogative d'auto-guérison." J. H. Tilden

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par anonyme12 » 10 sept. 2011, 17:52

Mais du coup quelles sont les alternatives au Dédrogyl (calcidiol) et au Rovatrol (calcitriol) ?
=> Il n’existe pas, à ma connaissance, d'alternative sur le marché au dédrogyl si l'on veut du calcifédiol (25-OH colécalciférol).
NB : Le 25(OH)D3 ou calcifédiol est aussi appelé calcidiol.

Lien intéressant sur les produits existants pour les Dérivés hydroxylés de la vitamine D3 sur le marché:
http://books.google.be/books?id=-q2qXpq ... A9e&f=true" onclick="window.open(this.href);return false;

Synthèse des produits vit D3 existant sur le marché, à ma connaissance
*) Cholécalciférol
Adrigil : gouttes 100.000 UI / 10 ml.
Uvédose : ampoule buvable 100.000 UI / ampoule.
Vitamine D3 : ampoule buvable ou injectable 200.000 UI / ampoule.
Colécalcalciférol Vit D3 Bon : ampoule buvable ou injectable 200.000 UI.
Frubiose vit : Solution buvable 1.000 ou 5.000 UI.
D-cure : Solution buvable 25.000 UI / ampoule. 4 ampoules par boîte. Fractionné en 2 prises (lendemain).
ZymaD goutte 10.000 UI / ml. Flacon de 10 ml. 1 goutte = 300 UI.
Edit 01/11/2013 : remplacé par ZymadDuo, avec fluorure de sodium et des excipients beurk-beurk
Bio-D-Mulsion (Biotics Research) 400 ou 2000 UI par goutte. Flacon de +/ 30 ml. Ajouté le18 septembre 2011. :coeur:

*) calcifédiol (25-OH colécalciférol)
Dédrogyl gouttes 15 mg / 100 ml
NB : Flacon gouttes de 10 ml (333 gouttes).
1 goutte = 5 μg
25 µg = 1000 UI = 5 gouttes
NB : Le 25(OH)D3 ou calcifédiol est aussi appelé calcidiol

*) Colécalciférol + calcium + Vit C
CacitVit D3 : comprimé à croquer / sucer ou granulés effervescents (sol buv) 1000 mg / 880 UI.
NB : Il existent d’autres produits à base de Colécalciférol et de calcium.

*) alphacalcidiol (1 alpha-OH- colécalciférol
Un-alfa : Solution buvable 20 microg / 10 ml.

*) Calcitriol (1,25 di-OH-colécalciférol) :
Rocaltrol capsule 0.25 microg

PS: J'ai retenu les produits surlignés en bleu. Certains produits sont corrects mais trop peu dosés (...)
Je n'ai sélectionné que des produits contenant un seul ingrédient (Vit D) sinon CacitVit D3 est correct (Ne prenez pas un supplément de calcium sans le conseil de votre thérapeute!).
PS2: Pour Poursuivre la discussion sur la sélection d'un produit de vitamine D3, ouvrez un autre post, svp. :ange:
PS3 : On prend la vitamine D avec un repas ou une collation comportant un peu de lipides. la vitamine D est liposoluble ...

Avatar du membre
Jérôme
Colocataire
Colocataire
Messages : 82
Enregistré le : 24 août 2011, 22:01
Enquête de référencement : Google
Localisation : Liège - Belgique
Contact :

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par Jérôme » 14 sept. 2011, 23:18

En nutrithérapie, on recherche une vitamine D> 50. Avec une supplémentation comme en parle Nestor, on y arrive progressivement; il ne faut pas oublier de prendre cette vitamine au cours d'un repas gras pour une meilleure absorption. Ou mieux prendre une vitamine D bio émulsionnée type BIO D MULSION de chez energetica..

Le coenzyme Q10 est essentiel aussi; il s'agit de notre réserve d'énergie, de la charge de notre "batterie interne"; si on se sent fatiguée, elle est quasi tout le temps effondrée; elle se dose au niveau sanguin: si inférieure à 1000, il faut une supplémentation.
En effet, notre corps en fabrique 10 mg par jour; si inflammation, stress psychologique, leakygut, elle est vite utilisée et le corps n'arrive pas à faire de réserve d'ATP (d'énergie).

Quel coenzyme Q10 prendre et à quel dosage?
--> si leakygut, toujours prendre de la coenzyme Q10 "active".
--> si pas de problème intestinal, la coenzyme Q10 non active est aussi assimilée.

Dosage: maximum 500mg/ jour (plus, cela ne sert à rien: pas absorbée)
généralement, en dose initiale, on prend 200mg le matin et 100mg le midi. Coup de peps garanti.
Nutritionniste Liege - Membre du club de ceux qui aime bien manger du gluten et du lait de vache mais qui s'attrape une candidose digestive pour la peine...

nutrigo
Colocataire
Colocataire
Messages : 45
Enregistré le : 02 déc. 2010, 21:01
Enquête de référencement : Google

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par nutrigo » 15 sept. 2011, 21:07

Bonjour, cela fais 5 mois ~ que je prend de la vit D3 "colécalciférol" et j'apprends à l'instant qu'elle n'est pas bio-disponible et qu'il faut du soleil pour que ce soit assimilé.

à ma dernière analyse mon taux était dans les normes (pas de carences), je referai un dosage pour voir ce que ça donne.
****************************************
Ne suit aucun régime particulier.
Syndrome de Gilbert
Des années avec Reflux gastro-oesophagien (légèrement corrigé avec des sels)
rhinite allergique chronique
conjonctivite,blépharite chronique
semblant de mycoses,pellicules
salive très amer au matin (Foie surchargé,métaux lourd, lime ?)
comme dans un brouillard..
Faible candidose

J'ai laissé trainé, il est grand temps de me prendre en main.

pattismith
Colocataire
Colocataire
Messages : 399
Enregistré le : 18 juin 2011, 15:46
Enquête de référencement : google

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par pattismith » 15 sept. 2011, 23:04

nutrigo a écrit :Bonjour, cela fais 5 mois ~ que je prend de la vit D3 "colécalciférol" et j'apprends à l'instant qu'elle n'est pas bio-disponible et qu'il faut du soleil pour que ce soit assimilé.

à ma dernière analyse mon taux était dans les normes (pas de carences), je referai un dosage pour voir ce que ça donne.
il est vrai que le colécalciférol est une forme inactive, mais en fait il n'est pas exact qu'elle nécessite du soleil pour être activée... :pausecaffé:

Son activation se fait via une hydroxylation dans le foie qui la transforme en Calcifédiol, première forme active.

Le Calcifediol est lui-même hydroxylé dans le rein en Calcitriol qui est la forme la plus active, (dont la formation est stimulée par la parathormone).

En cas de manque de parathormone, on peut prendre du calcitriol, ou bien une autre forme inactive de vitamine D :

L'Alfacalidol (UN ALPHA) qui est une forme hydroxylée une fois et qui nécessite juste une deuxième hydroxylation dans le foie pour se transformer en Calcitriol.
Cette forme permet au foie de gérer son stock de vitamine D de réserve et d'hydroxyler en fonction des besoins.

http://en.wikipedia.org/wiki/Cholecalciferol" onclick="window.open(this.href);return false;

Voilà, on a donc deux formes actives (Dédrogyl, Rocaltrol),

ou deux formes inactives (Zymad, Un Alpha), qui sont des formes de réserve activées toutes deux par le foie :hello:

J'espère que je n'embrouille pas trop les choses... :ange:
non diagnostiquée,
douleurs musculaires et tendons, crampes, acnée,
Pharyngite subaiguë, nez qui coule, Maux de tête, acouphènes,
colon irritable, problèmes de mémoire, cognitifs, fatigue chronique, suées, troubles de l'humeur...etc
Au départ suspicion SpA puis évidences d'une Infection bactérienne chronique ( Mycoplasmes, ou Chlamidiae P, ou Yersinia, ou?)

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par anonyme12 » 17 sept. 2011, 15:59

Nestor dit :
« Le cholécalciférol nécessite du soleil pour être assimilé de manière optimale »

Path dit :
« Il est vrai que le cholécalciférol est une forme inactive, mais en fait il n'est pas exact qu'elle nécessite du soleil pour être activée...

Son activation se fait via une hydroxylation dans le foie qui la transforme en Calcifédiol, première forme active. »
Schéma d’assimilation de la Vit D
Vit D assimilation.gif
Vit D assimilation.gif (31.28 Kio) Vu 5283 fois
Commentaire : Stricto sensu, nous n’avons pas besoin de soleil pour assimiler le cholécalciférol. Path a raison ;)

*) Comment nous procurons-nous « notre » vitamine D ?
Plus de 90% des besoins en vitamine D sont issus de l’exposition habituelle au soleil. Voici comment cela se passe sur le plan biochimique : la plupart des cellules du corps synthétisent du cholestérol. C’est un processus long, avec de nombreux intermédiaires. Le dernier de ces intermédiaires est le 7-déhydrocholestérol, précurseur immédiat du cholestérol. Un peu de ce déhydrocholestérol ou provitamine D3 (5 à 10%), lorsqu’il est exposé aux rayons ultraviolets B, est transformé dans une région profonde de la peau en prévitamine D3. La prévitamine D3 est convertie en vitamine D3.
On reçoit aussi un peu de vitamine D de l’alimentation. Mais très peu d’aliments en renferment. C’est le cas des poissons gras comme le saumon le maquereau, le hareng, qui renferment 400 à 800 UI pour 100 g. Les coquillages peuvent apporter 200 à 300 UI, des sardines en boîte autour de 100 UI.
Lorsqu’on s’expose en été en maillot au soleil suffisamment longtemps pour obtenir une dose érythémale minimale (MED), ce qui correspond à une légère coloration rosée de la peau (pas un coup de soleil), on produit autant de vitamine D que l’on en recevrait en avalant 10 000 à 25 000 UI de vitamine D2.
Source la nutrition.fr
http://www.amessi.org/Vitamine-D-le-nou ... mvHrOy9Xzk" onclick="window.open(this.href);return false;

*) Aspects pratiques : quels dosages ? Pour qui ? Quelle supplémentation ?
Dr. Etienne Cavalier
La vitamine D n'est pas qu’une simple vitamine mais aussi une pro-hormone.
http://www.gemvi.org/congres-session-56.php" onclick="window.open(this.href);return false;

*) Étapes de la transformation (hydroxylation)
« La vitamine D représente un cas à part parmi les nutriments et les médicaments. En effet, elle peut s’accumuler dans les graisses et le foie où elle est mise en réserve (sous forme de 25-OH-D3, soit du calcidiol). En fonction des besoins de l’organisme, elle peut être métabolisée et remise en circulation. »
http://www.passeportsante.net/fr/Soluti ... amine_d_ps" onclick="window.open(this.href);return false;

*) Liens intéressants:
http://www.anamacap.fr/telechargement/a ... mined2.pdf" onclick="window.open(this.href);return false; :coeur:
http://www.promed-lab.ch/ViewDocument.a ... 21&lang=fr" onclick="window.open(this.href);return false; :coeur:
http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=872" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.guerir.org/magazine/mesurer- ... itamine-d3" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.vivo.colostate.edu/hbooks/pa ... amind.html" onclick="window.open(this.href);return false;

nutrigo
Colocataire
Colocataire
Messages : 45
Enregistré le : 02 déc. 2010, 21:01
Enquête de référencement : Google

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par nutrigo » 17 sept. 2011, 18:56

Donc pour que le cholécalciférol soit assimilé, il lui faut passer par le sang ensuite le foie puis les reins, alors que le calcidiol passe par les reins uniquement c'est ça ?

peux-t on conclure que la meilleur forme qu'il soit c'est le calcitriol ?
****************************************
Ne suit aucun régime particulier.
Syndrome de Gilbert
Des années avec Reflux gastro-oesophagien (légèrement corrigé avec des sels)
rhinite allergique chronique
conjonctivite,blépharite chronique
semblant de mycoses,pellicules
salive très amer au matin (Foie surchargé,métaux lourd, lime ?)
comme dans un brouillard..
Faible candidose

J'ai laissé trainé, il est grand temps de me prendre en main.

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par anonyme12 » 17 sept. 2011, 20:08

Donc pour que le cholécalciférol soit assimilé, il lui faut passer par le sang ensuite le foie puis les reins, alors que le calcidiol passe par les reins uniquement c'est ça ?
=> oui.
Peux-t on conclure que la meilleur forme qu'il soit c'est le calcitriol ?
=> Non, car en général il n'y a pas de problème lors de l'hydroxylation / transformation par le foie ou les reins, sauf cas particulier (néphrons des reins endommagés par exemple).

Et si nous avons déjà rechargé avec du calcitriol (1.25-OH-D3), il vaut mieux ensuite poursuivre avec du calcidiol (25-OH-D3), voire du cholécalciférol, car la demi-vie du calcidiol est plus longue (forme de réserve).
:hello:
Il faut donc baser sa sélection sur la formulation (gouttes plus facile à doser; prise journalière plutôt que hebdomadaire ou mensuelle), le dosage suffisamment élevé par gouttes (au moins 200 UI par goutte), et surtout l'absence d'excipient toxique.
=> Voir les produits surlignés en bleu dans le post précédent.
:hello:

nutrigo
Colocataire
Colocataire
Messages : 45
Enregistré le : 02 déc. 2010, 21:01
Enquête de référencement : Google

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par nutrigo » 17 sept. 2011, 20:43

merci, j'en prend note.
****************************************
Ne suit aucun régime particulier.
Syndrome de Gilbert
Des années avec Reflux gastro-oesophagien (légèrement corrigé avec des sels)
rhinite allergique chronique
conjonctivite,blépharite chronique
semblant de mycoses,pellicules
salive très amer au matin (Foie surchargé,métaux lourd, lime ?)
comme dans un brouillard..
Faible candidose

J'ai laissé trainé, il est grand temps de me prendre en main.

Avatar du membre
clemence
Colocataire
Colocataire
Messages : 166
Enregistré le : 11 sept. 2011, 17:48
Enquête de référencement : google
Citation : Celui qui n'essaye pas, ne se trompe qu'une fois.

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par clemence » 28 sept. 2011, 15:35

Nestor,

Pendant mes études de médecine on conseillait le sterogyl, soit l'ergocalciférol, hors j'ai l'impression que tu n'en parles pas dans ce post (j'ai peut être mal lu ), mes études remontent à plus de 25 ans......pourrais tu me "réactualiser" si possible !!!!!

:bigbisous:
48 ans, migraines ++
Début alimentation seignalet : 18 septembre 2011.
Le but d'une psychanalyse n'est pas de se souvenir pour se souvenir, c'est de se souvenir pour enfin oublier.

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10127
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Suppléments : Optimiser la prise.

Message par anonyme12 » 28 sept. 2011, 17:11

L' ergocalciférol est de la Vit D2. mieux vaut prendre de la D3. La médecine a évolué ...
La vitamine D3 des suppléments possède une activité biologique supérieure à celle de la D2.
La vitamine D2 ou ergocalciférol se trouve dans les végétaux. La vitamine D3 (cholécalciférol) est pour sa part synthétisée dans la peau sous l’action du soleil. On la trouve également dans les aliments d’origine animale. Ces deux formes de vitamine D sont utilisées dans les aliments enrichis et les compléments alimentaires, mais plusieurs données laissent penser que la vitamine D3 est plus puissante et plus stable que la vitamine D2 et qu’elle devrait être privilégiée comme fortifiant.
Houghton LA and Vieth R. (2006). The case against ergocalciferol (vitamin D2) as a vitamin supplement. American Journal of Clinical Nutrition 84(4):694-697.
http://www.eufic.org/article/fr/sante-m ... rometteur/" onclick="window.open(this.href);return false;

Liens intéressants
http://www.guerir.org/dossiers/renforce ... biologique" onclick="window.open(this.href);return false;

http://www.guerir.org/dossiers/renforce ... frequentes" onclick="window.open(this.href);return false;
=> Faq

http://www.anamacap.fr/telechargement/a ... mined2.pdf" onclick="window.open(this.href);return false;
=> bibliographie (lanutrition.fr) pour une mise à jour si sources scientifiques nécessaires

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Optimiser une hypothyroïdie
    par anonyme12 » 10 juin 2014, 23:13 » dans L'armoire à pharmacie
    20 Réponses
    3934 Vues
    Dernier message par kate
    14 août 2014, 18:54
  • GLA et oméga-3 - Optimiser la prise
    par kate » 11 févr. 2015, 13:56 » dans Le dressing
    15 Réponses
    1038 Vues
    Dernier message par kate
    12 févr. 2015, 17:03
  • Optimiser le niveau de vitamine D3
    par anonyme12 » 21 août 2014, 08:19 » dans Vestibule
    5 Réponses
    1074 Vues
    Dernier message par anonyme12
    21 août 2014, 08:33
  • Les Associations alimentaires : optimiser l'assimilation
    par anonyme12 » 20 mai 2013, 09:55 » dans Vestibule
    49 Réponses
    8183 Vues
    Dernier message par Vita
    30 sept. 2014, 11:12
  • Conseils pour optimiser le régime
    par Flora » 28 août 2011, 14:08 » dans La grande chambre
    20 Réponses
    2559 Vues
    Dernier message par PatrickS
    31 août 2011, 13:05
  • supplements enzymatiques
    par petzouille » 12 juil. 2007, 00:58 » dans Le dressing
    1 Réponses
    478 Vues
    Dernier message par drskidzo
    07 juil. 2007, 17:39
  • Mémoire et suppléments : B9 et B12
    par anonyme12 » 21 sept. 2012, 11:03 » dans Vestibule
    1 Réponses
    740 Vues
    Dernier message par pattismith
    22 sept. 2012, 14:40
  • Supplements sur Paris
    par Allthat » 05 déc. 2010, 19:35 » dans Le balcon
    10 Réponses
    2230 Vues
    Dernier message par Amarante
    10 déc. 2010, 00:46
  • Quels suppléments ?
    par iriss » 12 sept. 2017, 21:49 » dans Le balcon
    1 Réponses
    910 Vues
    Dernier message par saltarella
    13 sept. 2017, 20:07
  • infos sur les suppléments
    par petzouille » 07 déc. 2007, 21:30 » dans Le balcon
    1 Réponses
    1188 Vues
    Dernier message par mag
    07 déc. 2007, 21:20
  • Suis-je au point sur les suppléments?
    par Anonyme » 11 sept. 2008, 07:40 » dans Le balcon
    8 Réponses
    1301 Vues
    Dernier message par annalina
    09 sept. 2008, 15:24
  • Au Québec, quels suppléments?
    par petzouille » 01 juil. 2007, 07:48 » dans Le balcon
    9 Réponses
    1146 Vues
    Dernier message par luluperdue
    13 juin 2007, 20:29
  • que ramener des US comme supplements ?
    par petite tomate » 17 avr. 2009, 06:59 » dans Le balcon
    15 Réponses
    1442 Vues
    Dernier message par petite tomate
    20 avr. 2009, 19:42
  • Besoin d'aide pour les suppléments
    par Dryade » 04 sept. 2012, 17:58 » dans Le balcon
    18 Réponses
    1543 Vues
    Dernier message par petzouille
    05 sept. 2012, 17:58
  • quelles suppléments pour crohn ?
    par cristal » 15 mars 2006, 06:35 » dans Le balcon
    6 Réponses
    886 Vues
    Dernier message par cristal
    14 mars 2006, 13:37

Retourner vers « Le balcon »